Une superbactérie du sexe ravageuse – Hoax

Gonorrhée

Source : Public Health Image Library (PHIL)

L'hyperbactérie H041

Cela fait quelques semaines que l'on voit passer sur la toile des articles sur une nouvelle MST qui serait bien pire que le Sida à court terme.

Un nom qui fait peur : L'hyperbactérie H041, souche de la gonorrhée, resisterait à tous les antibiotiques, provoquerait des chocs septiques et serait très contagieuse !

La bactérie se serait propagée du Japon vers Hawaï, la Norvège, et la Californie.

Cette information a même été relayée par CNBC.

 

La gonorrhée, c'est quoi au juste ?

La gonorrhée, est aussi appelée chaudepisse ou chtouille, elle est la deuxième infection transmise sexuellement en Amérique du Nord après la chlamydia.

Les symptômes apparaissent génératelement entre 2 jours à 14 jours chez les hommes venant d'être contaminés : du pus jaune ou verdâtre s'écoule du pénis accompagné d'une vive envie d'uriner. Chez les femmes en revanche il n'y a souvent aucun symptôme. Non traitée la bactérie remonte vers les autres organes pelviens et peut entrainer une stérilité irréversible.

Il existe également des gonorrhées anale, de la gorge et des yeux.

Le traitement consiste en une prise d'antibiotique : anciennement la pénicilline, maintenant le Ceftriaxone ou Cefisime associé à d'Azithromycine.

 

Le démenti du CDC

L'Agence américaine de Santé publique a rapidement démenti les faits.

Les cas de gonorrhée d'Hawaï ont été soignés par les antibiotiques usuels : "jusqu'à présent, il n'y a pas eu d'échecs thérapeutiques chez des patients présentant des gonorrhées traitées avec les antibiotiques actuellement recommandés en première intention".

 

Un seul cas de superbactérie au Japon en 2011

Un alerte avait été lancée par le Japon en 2011 suite à l'isolement d'une souche de gonorrhée hautement resistante sur des prélèvements d'une prostituée.

Mais il s'agit du seul cas répertorié.

 

Ajouter un commentaire »
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Qu'avez-vous pensé de cet article ?)

Laisser un commentaire :


Vous devez être inscrit ou vous reconnecter pour laisser un commentaire.