Préservatif nouvelle génération

Le préservatif est à l'heure actuelle, le seul outil pouvant prévenir des risques d'infection du VIH. Malgré les progrès sur les textures pour avoir de meilleures sensations, il n'est pas toujours agréables, ni pour les femmes, ni pour les hommes.

De plus, la mauvaise conservation ou une mise en place approximative du préservatif le rend moins efficace.

 

La fondation Bill Gates propose un grand concours "Réinventons le préservatif" pour la création d'un préservatif nouvelle génération, sur la base des nanotechnologies.

Le but est de créer un préservatif discret, qui rendrait les rapports sexuels plus agréable avec préservatif que sans, ce qui augmenterait son taux d'utilisation et donc réduirait les MST et VIH.

 

Plusieurs laboratoires travaillent déjà sur ce projet :

 

L'université de Washington essaient de mettre au point un préservatif par électrofilage, technique permettant de créer un tissu serré de brins de polymère nanométriques, qui en plus d'assurer une barrière spermique, pourrait délivrer des agents spermicides ou microbicide.

 

La société Origami s'oriente plutôt vers un préservatif moulé par injection, en silicone, permettant des sensations à l'intérieur du préservatif (lubrification + mouvement de va-et-vient). Sa sortie est prévue, si tout va bien, pour 2015. L'aspect du préservatif peut cependant faire un peu peur pour le moment :

 

Préservatif Origami

 

 

 

Ajouter un commentaire »
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Qu'avez-vous pensé de cet article ?)

Laisser un commentaire :


Vous devez être inscrit ou vous reconnecter pour laisser un commentaire.