La masturbation est elle néfaste pour la santé ?

La masturbation est elle néfaste pour la santé ?

 

Pour tous les amateurs et amatrices de ce petit plaisir solitaire, on en a entendu des choses pour nous faire culpabiliser de pratiquer la masturbation : Tu vas devenir sourd, tu vas finir idiot, cela va te rendre stérile, tu vas chopper un cancer de la prostate (là c'est pour les hommes…lol). Bref, après on en fait des cauchemars la nuit et on se demande quand même s'il n'y a pas un peu de vrai dans ce que l'on entend vu que tout le monde le dit…

 

La masturbation est pourtant quelque chose de complètement naturelle et de bénéfique pour les relations sexuelles. Et oui, il faut bien s'entraîner pour mieux connaître son corps, être plus fort et plus endurant dans l'effort ! Est-ce alors l'abus de branlettes qui pourraient être néfaste ? Hflibres a donc mené l'enquête

 

Pour la surdité :

Aucune chance que vous ayez le moindre problème de ce côté là !

Ou alors c'est par ce que vous écoutez la musique à fond histoire qu'on ne vous entende pas gémir (voire hurler) de plaisir. Là pour le coup toutes les études ont montré qu'une exposition fréquente à des volumes sonores élevés conduisent à des pertes sensibles d'audition.

 

Pour l'intelligence :

Quand on éjacule, ce ne sont pas des neurones qu'on expulse… c'est du sperme ou des sécrétions des glandes de Skene (éjaculation féminine, un peu de biologie ça fait pas de mal). Il n'y a donc aucun risque pour le cerveau.

Bien sur, si vous passez plus de temps à vous masturber quand vous êtes étudiants / étudiantes qu'à aller en cours et faire vos devoirs, c'est votre formation qui risque d'en prendre un coup…

 

Pour la stérilité :

L'auto satisfaction sexuelle, ne peut pas rendre stérile.

Toutefois, chez l'homme, les spermatozoïdes sont "fabriqués" par les testicules en 74 jours par vagues successives. Vu qu'on en expulse près de 200 000 par éjaculation, on puise dans les stocks. Ainsi trop d'éjaculation peuvent rendre le sperme nettement moins riches limitant ainsi les statistiques de fécondation.

Pour les femmes cela n'a vous le comprendrez bien aucun impact.

 

Pour le cancer :

Pour les femmes aucun lien n'a, à ce jour, été mis en évidence entre masturbation et risque de cancer de l'appareil génital.

Pour l'homme par contre deux études cliniques ont des conclusions différentes. La première avait affirmé que la masturbation réduisait significativement les risques de cancer de la prostate. La seconde elle, anglaise c'est portée sur la relation entre cancer et pratiques sexuelles dans les jeunes années. Et là verdict : la masturbation quand on est jeune mais surtout l'éjaculation fréquente pourrait augmenter les risques de développer un cancer de la prostate dès 60 ans. Par contre cela sera protecteur après 50 ans.

A noter : Se masturber 2 ou 7 fois par semaine pour les 20 / 30 ans, au lieu de 1 fois par mois augmenterais les risques de 80 %

 

Là moi je dit sniff… dois-je arrêter la branlette du matin sous la douche ?… j'attends mes 50 ans ?

 

Bref pour conclure, comme toute bonne chose, il ne faut pas en abuser !

Laisser un commentaire :


Vous devez être inscrit ou vous reconnecter pour laisser un commentaire.