Une fellation non protégée et sida ?

attention aux pipes non protégées

Faire une fellation non protégée peut-elle conduire à une contamination par le virus du Sida ?

 

Si on se ballade sur la toile, on lit tout et n'importe quoi. Hflibres a donc voulu tirer cette affaire au clair et avoir une réponse à cette question que tout le mode se pose.

 

La réponse est oui, c'est possible même si les risques sont faibles. Ce doit être donc la mesure de précaution qui doit prévaloir et si vous ne connaissez pas bien votre partenaire pensez à vous protéger.

 

Sachez toutefois, qu'il existe des facteurs aggravants qui augmentent le risque de contamination en voici une liste non exhaustive :

 

- Tout d'abord l'état de vos muqueuses :

Des études ont montré que la salive elle même ne pouvait permettre la contamination. Toutefois, c'est l'état de vos muqueuses buccales qui est là en question.

En effet, si vous avez des aphtes ou des gencives qui saignent il est préférable defaire porter une capote à votre partenaire. Se brosser les dents avant une pipe, même si cela vous permet d'avoir une haleine fraîche conduit forcément à irriter vos gencives par le frottement de la brosse.

 

Notre conseil éviter le brossage et optez pour le chewing gum.

 

 

- L'éjaculation dans la bouche :

Les fellations qui se terminent par une éjaculation buccale c'est formidable (c'est l'homme qui parle là) mais cela augmente les risques très significativement.

 

Notre conseil : si vous n'utilisez pas de préservatifs, optez donc pour une éjaculation ailleurs que dans votre bouche et sortez le pénis dès que vous sentez que "ça vient" . Au moins vous ne laisserez pas votre partenaire sur sa faim…

 

Remarque importante :

Le liquide séminal qui s'écoule d'un pénis "très excité" peut lui aussi être porteur du virus. Ce risque est d'autant plus élevé si l'homme a été récemment infecté (le problème c'est que souvent il ne le sait pas encore). Cela en raison des défenses immunitaires qui ne sont pas encore activées, le virus dans se cas là se développe très vite car il a le champs libre.

 

Les fellations pratiquées à de multiples partenaires en même temps :

Encore une fois, cela augmente les risques pour vous comme pour les partenaires. En effet, les connaissez-vous tous intimement ?

Si vous vous rappelez du paragraphe précédent, même sans sperme (le risque n'en serait que plus élevé), du liquide séminal sera obligatoirement mélanger à votre salive. Plus de partenaire augmente donc statistiquement le risque pour vous certes, mais aussi pour ceux qui bénéficient de cette fellation. En effet, du liquide séminal d'un autre homme (contaminé) peut dans ce cas se déposer sur l'intérieur du prépuce ou sur le gland d'un des participants et là c'est un risque.

 

Notre conseil : il n'y en a pas d'autre que de bien connaître ces partenaires ou de leur faire porter des capotes.

 

Pour conclure :

J'aurais bien aimé vous dire que cela était totalement sans risque mais c'est faux. Bien sur, la probabilité est très faible et peut conduire certains à dire : "c'est bon je ne crains rien…" Mais même avec une chance / 100 cela vaut il le coup de courir le risque ? Si vous ne connaissez pas bien votre ou vos partenaires, pensez à la capote à la fraise ! Ou salade de fruit à plusieurs … lol

 

Les sources de cet article sont : Sida info service

Je vous invite à écouter les interviews de Christophe qui s'occupe de répondre au question en ligne.

 

Interview 1

Interview 2

 

Rappel du n°sida info service : 0 800 840 800

 

Les autres pratiques sexuelle et leurs risquées vis à vis des MST ont été abordées dans un article précédent : Protection, hygiène et MST

Laisser un commentaire :


Vous devez être inscrit ou vous reconnecter pour laisser un commentaire.