24 juillet, journée mondiale du BDSM

Chaque année, on célèbre la journée mondiale du BDSM le 24 juillet. A l’origine de cette initiative, un Espagnol dans un club fétichiste de Barcelone, le Rosas 5, qui remarquait qu’il existait des journées pour pratiquement tout sauf le BDSM. Et c’est comme cela qu’il a déclaré le 24 juillet, journée mondiale du BDSM. La nouvelle a mis un peu de temps pour faire son chemin et en 2008 l’Amérique du nord reconnaissait enfin cette date comme officielle. Même si cela reste encore un peu trop confidentiel.

Depuis qu’il a enfin été reconnu en 1994 que les adeptes du BDSM ne souffraient d’aucuns dérèglements, troubles mentaux, la pratique du BDSM s’est révélée au grand jour, notamment à travers des romans comme « Histoire d’O », « les 50 nuances de Grey », ou « La Venus à la fourrure » de Sacher Masoch. Non seulement on a vu tout une littérature apparaître mais également de nombreux artistes se sont emparés des symboles et d’un certain décorum du BDSM dans leurs créations. Quand aux rapports entre les membres, on sait tous maintenant qu’ils sont très codés, que les mots sécurité, respect et consensuel forment la base de cette sexualité.

Alors pourquoi le 24 juillet ? Simplement parce que cette date en chiffre s‘écrit 24/7, soit 24 heures sur 24, 7 jours par semaines. Une autre manière de montrer que le BDSM est plus qu’une pratique mais bien un mode de vie.

 

 

Laisser un commentaire :


Vous devez être inscrit ou vous reconnecter pour laisser un commentaire.

1 commentaire » 24 juillet, journée mondiale du BDSM

  1. DOMINATRICEannecy

    Par DOMINATRICEannecy le 31 juillet 2015 à 3h59

    cela me fait plaisir que le bdsm sorte du placard -

Laisser un commentaire :

Vous devez être inscrit ou vous reconnecter pour laisser un commentaire.