Protection, hygiène et MST

Les Maladies Sexuellement transmissibles (MST/IST)

MST IST

 

Hépatite A

Elle est courante, mais sans gravité. Elle s'attrape par voie orale : aliment, eau et les selles (attention au contact bouche/anus). Il est possible de se faire vacciner. Pour limiter les risques il faut avoir de bonnes conditions sanitaires et une bonne hygiène.

 

Hépatite B

Elle s'attrape par voie sexuelle et sanguine, mais également par la salive. Il est aussi possible de se faire vacciner. Faites attention à n'être en contact qu'avec du matériel nettoyé et stérilisé (tatouage, piercing …), brosse à dent et rasoir sont à usage individuel. Pensez au préservatif.

 

Hépatite C

Elle s'attrape par voie sexuelle et sanguine. Par voie sexuelle, le risque augmente en cas de lésions génitales.

Ce virus survit plus longtemps que le virus du Sida, à l'air libre. Faites donc attention aux rasoirs, piercing, sextoys .. Cette maladie peut déboucher sur une cirrhose ou un cancer du foie. Un vaccin est en cours développement et les essais humains sont prévus courant 2012.

 

Le SIDA

Tout comme l'hépatite C, le virus du Sida se transmet par voie sanguine et sexuelle. Les sécrétions génitales peuvent être contaminantes. Il n'y aucun vaccin, et la maladie détruit la capacité de votre organisme à lutter contre les infections. Les seules protections sont les préservatifs, les objets stérilisés, à usage unique.

 

Autres MST ou IST

Chlamydia, syphilis, herpès génitale, condylomes…

Vous pouvez consuler les principaux symtômes et traintement sur l'Aide Mémoire des MST de Doctissimo

 

 

Pratiques risquées ?

 

Embrasser

Il n'y a aucune contre-indication. Vous pouvez embrasser toutes les parties du corps, la salive n'étant pas contaminante pour le VIH. En revanche il peut exister un petit risque très faible de contamination par l'hépatite B. Ce risque est difficilement mesurable mais majoré en cas de lésions buccales..

 

Sucer – Lécher

Ces pratiques peuvent être potentiellement contaminantes le risque est faible, mais augmentent en cas de lésion.

L'idéal est de ne pas avaler le sperme, et si possible évitez de le "mettre en bouche". Vous pouvez aussi utiliser un préservatif non lubrifié ou aromatisé.

Pour les cunilingus ou anilingus le risque est faible aussi, mais vous pouvez utiliser un carré de latex (préservatif coupé).

A plusieurs, changer de préservatif (ou de carré) à chaque fois.

 

Masturber – Doigter

En solitaire il n'y a absolument aucun risque :o )

Si vous masturbez quelqu'un il n'y a aucun risque non plus, sauf en cas de coupures aux mains. En revanche vous pouvez transmettre des virus. Il est donc conseillé de se laver les mains avant. Il existe aussi des savons désinfectants (gel hydroalcoolique) qui ne nécessitent pas de rinçage.

A plusieurs, si vous alternez les personnes ou alternez anus-vagin, vous pouvez emmener un liquide contaminé vers une autre personne (ou autre trou ..). Il est donc important de se laver les mains à chaque fois, ou vous pouvez aussi tout simplement changer de doigts ! Mais attention, on n'en a que 10  :o )

 

Pénétrer

Le préservatif est la seule protection efficace. N'oubliez pas d'avoir un lubrifiant à base d'eau (pas de vaseline, d'huile, crème…) sous la main, ça peut toujours servir.

A plusieurs, c'est plusieurs préservatifs. Vous changez de partenaire donc vous changez de préservatif ! Cela évite de mélanger les sécrétions vaginales et/ou anales et de faire voyager les virus d'une personne à l'autre.

Si vous changez de trou, vous devez aussi changer de préservatif, en effet la flore anale contient des microbes qui contaminerait la flore vaginale assez vulnérable.

L'inverse ne pose aucun problème. (merci à dani91 pour cette précision)

 

Ne mettez jamais deux préservatifs l'un sur l'autre, cela les rendent moins résistants.

Ne mettez le préservatif qu'au moment de la pénétration et quand le sexe est bien dur.

 

Sextoys

Les godes peuvent être contaminants, il est donc important, en cas de prêt (et aussi pour son nettoyage) de mettre un préservatif dessus voir de le stériliser si la matière le permet. Les godes en verre sont idéaux !

Ne prêtez pas les boules de geisha, car on ne peut pas mettre de préservatifs dessus.

 

Se raser

Attention, si votre peau est irritée ou lésionnée, les virus pourront entrer plus facilement.

Evitez de vous raser juste avant une rencontre.

 

Sperme et sécrétions à l'air libre

Le VIH meurt à l'air libre. Mais tout dépend du contexte.

Dans un milieu sec, et s'il ne s'agit que d'une petite tâche (sperme, sécrétions, sang), le VIH mourra rapidement.

En revanche, en milieu humide et/ou si la tache est plus abondante, il survivra plus longtemps.

Evitez tout de même de prendre des risques et ne posez pas vos sexes n'importe où !

 

 

Les Protections contre les MST et IST

 

Préservatif contre MSTPréservatif masculin

Il existe de nombreux types de préservatifs, différentes tailles, textures, lubrifiés …

Prenez votre taille, si vous le prenez trop grand, il ne tiendra pas bien, si vous le prenez trop petit, vous serez trop serré et il y aura plus de risque de craquement.

Regardez bien les mesures sur la boîte.

N'en mettez jamais deux l'un sur l'autre, ils craqueront plus facilement. Ne l'enfilez pas trop tôt, il risquerait d'être mal placé.

Pour les fellation ou cunilingus, préférez des préservatifs non lubrifiés et sans réservoir, éventuellement pensez aux parfumés.

Prenez toujours le label "NF" ou "CE" et faites attention à la date de péromption. Stockez-les dans un endroit frais et sec (pas à côté d'un radiateur !).

 

N'oubliez pas : 1 préservatif par rapport et par partenaire. Vous changez de "trou" ou de partenaire, vous changez de préservatif.

 

BoutiqueRetrouvez sur notre boutique

des préservatifs fantaisie ou aromatisés pour plus de fun.

 

 

Préservatif féminin (femidom)

Il est en polyuréthane et non pas en latex. Il peut se mettre bien avant le rapport sexuel.

Mais il est visible, car il sort du vagin pour "s'accrocher" aux levres, pas très pratique pour les préliminaires.

Bien entendu, tout comme le préservatif masculin, et faut en changer à chaque rapport et à chaque partenaire.

 

Lubrifiants

Ayez toujours du lubrifiant à portée de main. De préférence un lubrifiant à base d'eau car il ne détériore pas le préservatif.

Les préservatifs ne sont pas toujours bien lubrifiés, et le lubrifiant s'avère bien pratique pour "l'entrée" peut être difficile, ou pour la sodomie. De même si la femme est irritée, le lubrifiant permettra un meilleur passage, et lui fera moins mal.

Ne mettez jamais de la vaseline, crème, huile… sur des préservatifs, il deviennent porreurs et perdent leur efficacité.

 

Allergie

A l'heure actuelle, le fait d'être allergique au latex n'est plus une excuse pour ne pas se protéger.

Il existe des préservatifs sans latex, comme Avanti de Durex ou les Femidom (préservatifs feminins). Ils sont certes, un peu plus chers que des préservatifs en latex, mais mieux vaut se protèger.

 

Pour les mains

Les doigts peuvent vehiculer des virus, surtout quand on est plusieurs. Avant de "pénétrer", mieux vaut se laver les mains, et se les relaver quand on change de partenaire. Il existe des savons en lotion (gel hydroalcoolique) qui ne nécessitent pas de rinçage, ce qui peut se révelé bien pratique quand on n'a pas de point d'eau tout proche.

 

Que faire en cas de rupture de préservatif

(merci à Libertin 59 pour cette partie)

Vous avez 48 h après le contact sexuel non protégé pour vous rendre dans un centre de prevention qui vous redirigera dans un centre de maladie infectieuse où vous pourrez suivre une tri therapie de prevention.

Le traitement est très dur, il dure 1 mois et il est très eprouvant mais diminue les risques de développement du virus (s'il est là) de 80 %.

 

 

Test de dépistage

 

Quand faire un test ?

Vous pouvez faire un test de dépistage à tout moment, même si selon vous, vous n'avez pas eu de rapport à risque.

Si vous voulez vous lancer dans une relation sérieuse avec votre partenaire, faites tous les deux un test, c'est plus rassurant.

Si vous avez eu un rapport à risque (non protégé ou rupture de préservatif), vous pouvez faire un test 15 jours après.

 

Où se rendre ?

Vous pouvez demander à votre médecin, de prescrire un test de dépistage. Il vous suffira d'aller faire une prise de sang dans n'importe quel laboratoire d'analyse. Vous pouvez en profiter pour lui demander une ordonance pour les hépatites, au moins tout sera fait.
Si vous souhaitez garder l'anonymat, vous pouvez vous rendre dans des centres de dépistage anonymes et gratuits. Vous trouverez des adresses sur l'annuaire de Sida Info service

 

Sida info service

 

 

Les résutats

Les tests de dépistage du VIH permettent de détecter le virus du sida ou bien les anticorps que l'organisme fabrique pour se défendre en cas d'infection. On obitient les résultats quelques jours après avoir fait sa prise de sang.

 

Si le test est négatif, cela ne veux pas dire que vous n'êtes pas atteint, si vous venez d'avoir un rapport à risque, il faudra faire un test de confirmation 3 mois après le résultat négatif, pour être sûr qu'aucun anticorps n'apparaissent.

 

Si le test est positif, cela signifie que vous êtes atteint par le virus. Les traitements actuels sont destinés à ralentir ou à empêcher l'évolution vers la maladie. Ils améliorent considérablement la qualité de vie des personnes atteintes. Ces traitement sont plus efficaces s'ils sont proposés le plus tôt possible après le diagnostic de l'infection.

 

Que faire après

Si le test est positif, vous serez alors dirigés vers les organismes compétents, qui vous expliqueront toutes les démarches.

Si le test est négatif, cela ne doit pas vous empécher de vous protéger.

Un test de dépistage n'est pas un moyen de prévention : il informe une personne sur sa situation par rapport au VIH à un moment donné ; un test dont le résultat est négatif ne protége pas d'une éventuelle contamination future par le virus, si les précautions nécessaires ne sont pas prises.

Ajouter un commentaire »
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Qu'avez-vous pensé de cet article ?)

Articles à lire aussi

Laisser un commentaire :


Vous devez être inscrit ou vous reconnecter pour laisser un commentaire.