Parisiens coquins : une sexualité plus libérée

Le site de rencontre CAM4, en association avec l’IFOP, propose une grande enquête sur « la sexualité des Parisiens à l’heure des nouvelles technologies ».  Et on en apprend de belles sur les habitants de la capitale.

D’abord que les Parisiens ont un parcours sexuel plus diversifié que les autres français. Ils ont deux fois plus de partenaires dans leur vie que la moyenne nationale. Il faut reconnaitre que la capitale représente un espace où le « one night stand » (le coup d’une nuit) est plus répandu. 66% des hommes le pratique contre 50% des femmes. 

44% des hommes et 14% des femmes reconnaissent même avoir fait l’amour sans connaître le nom de leur partenaire.

Dans le même temps, la proportion de célibataires est plus élevée à Paris intra muros (43%) qu’en province (33%). Et les « vieux couples » sont aussi moins nombreux dans la capitale (25%) que dans le reste du pays (41%).

Toujours selon cette enquête, il y aurait deux fois plus d’homme qui se revendiquent homosexuels à Paris qu’en Province, 27% des hommes parisiens reconnaissent avoir eu des relations bisexuelles contre 17% en province et 15% pratiquent l’échangisme contre 5% sur le reste du territoire.

Paris capitale offre donc un refuge pour les sexualité minoritaires dont l’homosexualité, la bisexualité ou l’échangisme. C’est également là où l’on peut trouver les codes amoureux ou sexuels de demain avec toujours cette garantie d’anonymat. Avec une large part faire à la sexualité récréative. Mais c’est aussi le lieu où cette même sexualité présente le plus de risques.

 

 

 

Laisser un commentaire :


Vous devez être inscrit ou vous reconnecter pour laisser un commentaire.