Faire du « repassage des seins » un acte criminel en Grande Bretagne

Il y a parfois des sujets graves que l’on ne peut pas ignorer surtout quand cela porte atteinte à l’intégrité des personnes. Cela se passe en Grande Bretagne, mais trouve ses origines en Afrique et particulièrement au Cameroun. Il s’agit du « repassage des seins ». Une formule qui peut prêter à sourire s’il ne s’agissait pas de mutilation pure et simple. Ce rituel consiste à frapper, bruler, massez les poitrines de jeunes filles pour qu’elles ne se développent pas. Ainsi elles ne seront plus attirantes pour les garçons et pourront se consacrer pleinement à leurs études. Le pire c’est que ceci est généralement pratiqué par une mère dans le secret de la maison familiale.

On estime qu’il y aurait environ un millier de jeunes filles concernées en Angleterre. Certaines on témoigné, expliquant que des spatules étaient chauffées à blanc avant d’être appliquée sur la poitrine. Autant dire que c’est terriblement douloureux.

Une campagne d’information a été lancée en Grande Bretagne et un député a demandé à ce que cette pratique soit considérée comme un acte criminel.

 

 

Plus d'informations ici

Ajouter un commentaire »
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Qu'avez-vous pensé de cet article ?)

Laisser un commentaire :


Vous devez être inscrit ou vous reconnecter pour laisser un commentaire.